Exemple de texte de conférence de presse

Nekategorizirano

Exemple de texte de conférence de presse

Le chef Schmaderer a parlé en termes humains tout au long de la Conférence de presse, en disant: «c`est comme si nous avons perdu l`un des nôtres… les larmes et les câlins que j`ai eu quand je suis arrivé à l`hôpital, je pouvais sentir la douleur des officiers. Le Président Poutine a dit que ce n`était pas la Russie. Tu n`aurais pas eu un vote. Les gens veulent la gloire, ils veulent de l`argent, ils veulent tout. C`est la première chose. Draghi: en réponse à la deuxième question, clairement, c`est là que le défi est-de pouvoir vous fournir et les marchés avec des informations plus riches et plus riche sans remettre en question l`indépendance des membres du Conseil d`administration et sans politisation de la discussion, parce que ce serait certainement une grande perte. Mais allez-vous avertir le Congrès que vous sortez de l`ALENA? C`est une rare exception. Nous parlons de la Cour suprême des États-Unis. Y at-il réellement une différence, ou est-ce comme ajouter de la valeur à une prévision? Elle dit, j`aimerais poser trois questions. Il n`y avait pas de mensonge. Troisièmement, nous avons revu le début des apports de capitaux dans la zone euro, qui est encore en augmentation.

Vous allez en entendre parler très bien tôt. Steve, je ne veux pas entrer dans le jeu du temps. Il était d`accord avec moi. Il est clair qu`il est temps de rétablir notre coopération dans le domaine culturel, dans le domaine humanitaire. Besoin d`un grand communiqué de presse? Oui, Monsieur, mais pas du Président des États-Unis. C`est dans l`intérêt de nos deux pays de poursuivre notre conversation. Vous avez dit que vous aussi–vos fausses accusations que vous avez l`impression d`avoir été faites contre vous vous faites sentir que vous ne voulez pas croire ces femmes. Mais on avait une hypothèque payée de sa maison, $52 000. La relation est très bonne. Et ces gens ne croient pas ce qui se passe. Ils ont pris de l`argent pour dire de mauvaises choses. Cela a tout à voir avec notre pays.

Et je les ai dit il y a longtemps et j`avais raison. Ils ont des émeut es dans toutes les villes, bien plus grandes qu`ils ne l`étaient pendant la période verte avec le président Obama. N`est-ce pas le contraire de ce qui est nécessaire pour le moment? On est super maintenant. La première est si vous voyez un risque de déflation en Europe ou dans certains pays européens comme le Portugal? Ils lui auraient donné du temps la semaine dernière. Envisagerez-vous d`extradé les 12 fonctionnaires russes qui ont été inculpés la semaine dernière par un U. Nous avons beaucoup gagné le collège électoral. Et ce n`est certainement pas ce que veut le Conseil des gouverneurs. Mais à part ça, tu n`en auras probablement pas, John. En ce qui concerne l`autre question concernant les sûretés, permettez-moi d`abord d`affirmer avec une certaine insistance que les décisions que nous avons prises n`affaiblissent pas le cadre collatéral de l`Eurosystème. Nous avons présenté à nos collègues américains une note avec un certain nombre de suggestions spécifiques.

Trump. Où sont-ils? Afin d`assurer une transmission adéquate de la politique monétaire aux conditions de financement dans les pays de la zone euro, il est essentiel que la fragmentation des marchés du crédit de la zone euro diminue encore et que la résilience des banques soit renforcée au besoin.